Mode
Publié le 29 Février 2016 à 08h00 - 937 aff.

Le tatouage, un accessoire beauté tendance

Le tatouage fait des ravages. C’est devenu un indispensable de la mode si autre fois, il était réservé à certaines catégories de personne comme les marins, les rockeurs ou les gangsters. Si il y a quelques années on comptait 400 personnes tatouées, aujourd’hui ils sont aux environs de 2000.

Une vulgarisation du tatouage

La vulgarisation du tatouage a commencé par son introduction dans la mode par Jean-Paul Gaultier durant un défilé de mode. A cette occasion, ses mannequins portaient des jolis motifs colorés. Mar Jacobs a aussi franchi le pas dans un spot publicitaire. Depuis, le tatouage a fait le tour.

Des motifs discrets

Malgré le fait d’être populaire, il est difficile pour certaines personnes de l’adopter surtout pour les femmes. Ainsi, pour y remédier, on opte pour des motifs mignons et petits. Ces dessins sont plus discrets et facile à camoufler en cas de besoin pas comme un tatouage polynesien. Les emplacements les plus privilégiés sont le cou, les poignets ou la cheville. Ils sont faciles à cacher par les cheveux, les collants ou les bijoux et pourtant facile à montrer également.

Les tatouages éphémères

Si le port d’un tatouage permanent reste un challenge, d’autres alternatives s’ouvrent aux adeptes de la mode. On peut choisir les tatouages éphémères qui restent collés à la peau pour une semaine. Il suffit juste d’un démaquillant pour s’en débarrasser. Il y a aussi les tatouages à base d’henné. Choisissez le henné orange car le noir est déconseillé pour la santé. Celui qui fait le plus de ravage est le tatouage pailleté. On peut choisir tous les motifs et les couleurs qui nous enchantent. Son principe est simple : étalez une colle cosmétique sur la peau et mette-y des paillettes. Souvent, les femmes préfèrent les tatouages argentés ou tatouages diamants et les tatouages bijoux sur mesure.

Les tatouages semi-permanents

Ces tatouages sont plus profonds que les tatouages éphémères ou au henné. Son application nécessite une pénétration des pigments dans la peau. Un tatouage semi-permanent peut résister jusqu’à cinq ans. Il présente des inconvénients considérables : les dessins ne sont pas aussi beaux que ce des tatouages permanents. De plus, un tatouage semi-permanent laisse des traces pas très beau sur la peau.

Débattez à propos de notre texte !

Les publications similaires de "Mode Femme"

  1. 19 Nov. 2017Les tendances automne 20175 aff.
  2. 13 Nov. 2017On vous aide à choisir un costume de mère Noël10 aff.
  3. 4 Oct. 2017Les plans parfums de la rentrée !63 aff.
  4. 7 Mars 2017Le fond de teint en stick, le partenaire idéal des femmes pressées305 aff.
  5. 23 Mai 2016Le short pour les femmes, ça passe ou pas ?655 aff.
  6. 19 Avril 2016L'histoire du débardeur673 aff.
  7. 28 Mars 2016La brassière va remplacer le soutien-gorge !1053 aff.